installation d'un système de ventilation vmc, (vmc collective) sur un immeuble en copropriete

Installer ou rénover la VMC de votre copropriété 

ventilation_pro_afihDans le cadre de vos travaux de copropriété, ne négligez pas la ventilation, elle est bien plus importante que beaucoup ne le pensent !

Tout d’abord, d’évidence, la VMC permet de contrôler les débits d’air nécessaires pour maintenir une bonne qualité de l’air et pour lutter contre les pollutions intérieures.

De plus, savez-vous qu’une VMC peut aider à réduire nettement la consommation énergétique ?

Les anciennes canalisations de ventilation sont parfois sources de déperditions thermiques. Surtout, le principal gain énergétique est dû à un phénomène tout simple : l’air sec est réchauffé bien plus rapidement que l’air humide.

Une bonne ventilation naturelle aide à réguler le taux d’humidité à l’intérieur des logements. Dans vos appartements, l’air est chargé de la vapeur produite par la vie quotidienne (respiration des habitants, cuisine, salle de bains, etc,). Une bonne ventilation va non seulement renouveler l’air ambiant mais va aussi l’assécher. Le chauffage en hiver sera d’autant plus efficace pour tout le bâtiment.

C’est pourquoi, si vous engagez des travaux d’isolation thermique, pensez à faire installer un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) ou à faire rénover la VMC existante. Votre facture énergétique s’en trouvera bien allégée !

AFIH Copro me conseille

Quelle vmc collective choisir ? 

Il existe plusieurs types de VMC collective :

  • simple flux autoréglable
  • simple flux hygroréglable 
  • double flux 
  • ventilation mécanique répartie (VMR) 

Pour choisir, vous devez surtout vous poser des questions d’ordre technique :

  • Votre immeuble permet-il ou non le passage de gaines ?
  • Comporte-t-il un local technique ? Si non, est-il envisageable d’en créer un ?

En termes de sécurité :

  • L’alimentation électrique de vos ventilateurs doit être protégée
  • Vos ventilateurs doivent comporter un pressostat 80 Pa, et être montés et réglés en usine
  • Les conduits collectifs doivent être fabriqués avec des matériaux résistants aux flammes
  • Le conduit collectif, avec le calorifugeage et la gaine, doivent constituer une paroi coupe-feu…

Côté coût, le budget nécessaire pour votre VMC collective dépend de l’ancienneté de votre immeuble et de son niveau d’isolation, de sa surface bien évidemment.

Bon à savoir : Avant de choisir la solution technique, un bilan complet des performances énergétiques de votre immeuble est recommandé. Un diagnostic thermique à la caméra à infra-rouge peut être particulièrement instructif.

AFIH Copro me conseille

VMC simple flux autoréglable 

Le principal avantage de la VMC simple flux autoréglable est que son installation ne nécessite pas de grands travaux. Il suffit de créer des aérations au niveau de vos fenêtres, et de poser un ventilateur extracteur (généralement au niveau des combles). Sachez aussi que ce système permet de renouveler l’air en permanence, indépendamment des conditions climatiques.

Voici comment une VMC simple flux autoréglable fonctionne :

  • L’air « sale » sort par les « pièces de services » (cuisine, douche…), où sont installées des bouches d’extraction. Il est véhiculé via un réseau, et grâce à un extracteur mécanique.
  • L’air « propre » entre dans les pièces à vivre (salon, chambre…)

Bon à savoir : Sachez que votre VMC simple flux ne devrait pas faire de bruit. Si c’est le cas, cela signifie que les pales du ventilateur sont encrassées, ou que votre VMC est mal installée, ou tout simplement trop usée !

VMC simple flux hygroréglable

La VMC simple flux hydroréglable fonctionne selon le même principe que la VMC simple flux autoréglable, mais elle est plus performante.

Elle comporte des entrées et des sorties d’air hygroréglables, qui permettent d’ajuster automatiquement le débit d’air extrait. Les bouches d’entrée et d’extraction d’air sont munies de bandelettes qui captent le niveau d’humidité dans les différentes pièces. Grâce à ces capteurs hydrométriques, la VMC simple flux hydroréglable régule automatiquement la ventilation en fonction du taux d’humidité mesuré dans votre logement.

Bon à savoir : Pensez à nettoyer régulièrement les bouches d’extraction et de soufflage de votre VMC simple flux pour préserver son efficacité plus longtemps. Tous les 3 à 6 mois environ, nettoyez-les soit à l’aide de l’embout brosse d’un aspirateur, soit à la main en utilisant du liquide vaisselle !

AFIH Copro me conseille

VMC double flux 

Le principal avantage de la VMC double flux est qu’elle procure une qualité d’air particulièrement bonne, tout en vous permettant d’économiser en chauffage. Car sachez que l’air introduit dans vos pièces via ce système est de l’air qui est préchauffé, grâce à de la chaleur préalablement récupérée sur l’air extrait.

Par contre, vous devez savoir qu’installer une VMC double flux nécessite beaucoup de place. C’est pourquoi il est généralement difficile voire impossible, de l’installer dans un immeuble ancien. Par ailleurs, c’est une solution qui exige l’existence d’un local technique.

Bon à savoir : La VMC double flux est plus appropriée si vous souhaitez installer une VMC en rénovation importante. Vous avez le choix entre la VMC double flux statique ou thermodynamique (un échangeur thermodynamique permet d’exploiter l’énergie contenue dans l’air extrait, et de rafraîchir ou préchauffer votre logement)

VMR (ventilation mécanique répartie)

La VMR ou ventilation mécanique répartie est la solution la mieux adaptée en cas de rénovation d’un bâtiment complexe, et notamment lorsqu’il n’existe aucun système de ventilation.

La VMR est économique, puisqu’elle consomme très peu en électricité. De plus, elle peut fonctionner sans gaines, tout en assurant une ventilation globale et constante. La particularité de la VMR est que chaque extracteur installé dans vos pièces de service est motorisé, et peut ainsi fonctionner en permanence, et à un même niveau d’intensité. Cependant, sachez que ce système peut être bruyant, et que la présence d’un extracteur dans toutes vos pièces peut aussi provoquer une gêne esthétique.

Bon à savoir : Les travaux relatifs à l’installation d’une ventilation mécanique répartie sont faciles à réaliser et n’exigent pas l’installation de conduits. Pour pallier au bruit, pensez à utiliser des isolants acoustiques !

AFIH Copro me conseille

L’installation doit-elle être décidée en Assemblée Générale ?

Quelles sont les modalités de décision pour ce type de travaux dans une copropriété ? Comment se passe le vote ?

  • S’il s’agit de remplacer ou rénover une installation existante, la majorité des voix exprimées par les copropriétaires présents ou représentés en assemblée générale est nécessaire.
  • S’il s’agit de mettre en place des dispositifs réglementaires, la majorité des voix de tous les copropriétaires est exigée. Néanmoins, si « le projet a recueilli au moins le tiers des voix de tous les copropriétaires composant le syndicat, la même assemblée peut décider à la majorité prévue à l’article 24 en procédant immédiatement à un second vote » (Article 25-1 de la loi du 10 Juillet 1965).
  • S’il s’agit de mettre en place un système de ventilation non réglementaire, la majorité est requise. Cependant, si cela s’inscrit dans un ensemble de travaux et permet de réaliser des économies d’énergie, l’Article 25-1 de la loi du 10 Juillet 1965 devient applicable.

Vous devez donc tenir compte de ces contraintes dans la planification de vos travaux !

Quels critères pour choisir l’entreprise pour votre VMC ?

Il est recommandé de vous adresser à une entreprise expérimentée dans les travaux d’isolation thermique et dans la rénovation énergétique globale, pour installer votre VMC ou votre VMR.

Seule une entreprise ayant une expertise de la rénovation thermique et de la ventilation peut :

  • vous assurer que la pose de votre système de ventilation soit adaptée à vos besoins réels et à votre bâti d’une part,
  • vous garantir que votre VMC ou votre VMR ne mette PAS à mal l’isolation thermique de votre logement d’autre part.

De plus, en confiant votre VMC ou votre VMR à une entreprise spécialisée en rénovation thermique, sachez que vous pourrez bénéficier de conseils personnalisés. En parfaite connaissance de cause, vous pourrez ainsi choisir le meilleur système à mettre en place. Sans oublier que vous pourrez réaliser simultanément vos travaux d’amélioration énergétique et d’installation de votre système de ventilation !

Le département immeubles et copropriétés du groupe AFIH vous propose de profiter de son expertise pour vos projets. Consultez-nous pour étudier ensemble la solution la plus adaptée à vos besoins !

Contacter maintenant AFIH Copro

Les engagements d’AFIH Copropriétés

  • Les rendez-vous et devis sont toujours gratuits; le service Devis peut simuler plusieurs solutions personnalisées si nécessaire,
  • Tout chantier est précédé d’un diagnostic technique (thermique, étanchéité etc,)
  • Des qualifications reconnues (RGE Qualibat, Partenaire EDF Bleu Ciel, Qualipac, etc,)
  • Utilisation d’outils à la pointe de la technologie (caméra thermique)
  • Des produits certifiés de qualité supérieure
  • Nos travaux sont bien sûr couverts par une assurance SMABTP
  • Un réseau de techniciens formés en permanence aux nouvelles normes et solutions
  • Le financement de vos projets par des organismes partenaires à taux réduit,
  • Suivi administratif de votre chantier
  • Service client téléphonique disponible de 9h à 20h sans interruption

Pages associées : 

Témoignages Isolation de la toiture et des combles
Ivry la Bataille (Eure)


Nous avions de fortes consommation de chauffage. Le technicien nous a bien expliqué que le problème venait de l'isolation de notre toiture. Les ouvriers ont très [...]
Lire la suite